COMMUNIQUE DU BUREAU DU METROPOLITE PANTELEIMON, REPRESENTANT DE L’EGLISE ORTHODOXE EN BELGIQUE, CONCERNANT LA CREATION DE L’INSTITUT DE THEOLOGIE ORTHODOXE “APOTRE PAUL”

VelgiouBruxelles – Le samedi 5 octobre 2013 à 10h aura lieu la cérémonie d’ouverture de l’Institut de Théologie Orthodoxe «Apôtre Paul» dans les locaux du ‘KESTEKIDION’, Rue Joseph Claes 91 à 1060 Bruxelles. L’Institut a été créé par Son Eminence le Métropolite Panteleimon de Belgique, Exarque du Patriarcat Œcuménique de Constantinople et représentant officiel de l’Eglise Orthodoxe en Belgique.

Les efforts persévérants du Métropolite Panteleimon, suite à la reconnaissance officielle de l’Église Orthodoxe par l’État Belge, ont abouti à ce que le cours de religion orthodoxe soit enseigné dans les écoles officielles du pays: en Flandre depuis 1989 – en Wallonie depuis 1997.

N’ayant pas assez de personnes avec une certaine formation théologique et dans un esprit de souci pastoral, le Métropolite Panteleimon a créé en 1990 le Centre de Formation Théologique St. Jean. Dès le début, le Métropolite Panteleimon y est le recteur. Ce Centre de Formation est établi dans les locaux de la Paroisse Saint Apôtre André à Gand, le cours de religion orthodoxe n’étant à l’époque enseigné que dans la partie flamande du pays.

Après l’introduction du cours de religion orthodoxe dans les parties francophone et germanophone, toujours sous l’impulsion du Métropolite Panteleimon, une section francophone est ajoutée au Centre de Formation Théologique St. Jean (en 1998). Le Centre de Formation comprend donc deux sections, dont le recteur reste toujours le Métropolite Panteleimon.

Peu après la fondation de la section francophone, le Centre s’est établi dans les locaux de l’Ecole Kestekidion, institution de la Métropole Orthodoxe de Belgique (Patriarcat Œcuménique de Constantinople) et a pu bénéficier gratuitement de ces locaux.

Dix ans plus tard, les deux sections deviennent des a.s.b.l. (associations) sous l’appellation d’Institut Orthodoxe Saint-Jean-le-Théologien.

Là où la collaboration entre le recteur et la section flamande de l’Institut continue à être harmonieuse, celle avec la section francophone devient de plus en plus problématique. Il y a de moins en moins, presque pas ou très peu d’informations qui parviennent au recteur de l’Institut (le Métropolite). Pour finalement, aboutir à une absence complète de contact. On peut parler d’une autonomisation quasi totale de la section francophone vis-à-vis du recteur de l’Institut et de la Commission Pédagogique. De nombreux efforts de normalisation des relations entre le recteur et la section francophone de l’Institut sont entrepris à l’initiative du Métropolite mais sans résultats satisfaisants.

Cette situation a amené le Métropolite Panteleimon à retirer sa confiance vis-à-vis de la section francophone de l’Institut St Jean et à prendre l’initiative de créer l’Institut de Théologie Orthodoxe «Apôtre Paul». Il en a informé la section francophone de l’Institut Saint Jean, tout en demandant de libérer les locaux de l’Ecole Kestekidion et “de supprimer dans les statuts de l’Institut de théologie St Jean, ainsi que dans tout autre moyen publicitaire, toute référence” à son nom.

26 augustus 2013

Ἀπαντῆστε

Συμπληρῶστε κατωτέρω τὰ στοιχεῖα σας ἢ πατῆστε σὲ ἕνα εἰκονίδιο γιὰ νὰ συνδεθῆτε.

Λογότυπος τοῦ WordPress.com

Σχολιάζετε χρησιμοποιῶντας τὸν λογαριασμό σας στὸ WordPress.com. Ἀποσυνδεθῆτε / Ἀλλαγή )

Εἰκόνα Twitter

Σχολιάζετε χρησιμοποιῶντας τὸν λογαριασμό σας στὸ Twitter. Ἀποσυνδεθῆτε / Ἀλλαγή )

Φωτογραφία στὸ Facebook

Σχολιάζετε χρησιμοποιῶντας τὸν λογαριασμό σας στὸ Facebook. Ἀποσυνδεθῆτε / Ἀλλαγή )

Φωτογραφία Google+

Σχολιάζετε χρησιμοποιῶντας τὸν λογαριασμό σας στὸ Google+. Ἀποσυνδεθῆτε / Ἀλλαγή )

Σύνδεση μὲ τὸ %s σὲ ἐξέλιξη...


%d ἱστολόγοι ἔχουν δηλώσει ὅτι αὐτὸ τοὺς ἀρέσει: